Revue & Corrigee review by Pierre Durr

Compilation – Free classical guitars (ff hhhff hhh)
Compilation – I Never Metaguitar (CFG 005)
A travers ces deux compilations dédiées à la guitare, chacune proposée par un praticien de l’instrument (le Belge Grégory Duby d’une part, Elliott Sharp d’autre part), l’auditeur côtoie diverses approches de l’instrument. Des approches complémentaires. La première peut sembler plus expérimentale, plus ouverte dans la mesure où elle s’inscrit moins dans un environnement identifiable, d’autant plus que ses praticiens (européens) sont moins connus, presque plus anonymes si l’on excepte Nicolas Desmarchelier, Olaf Rupp ou peut-être Roger Smith, alors que les invités de l’enregistrement portugais (européens, américains, voire asiatique avec Kazuhisa Uchihashi…) ont déjà une notoriété certaine, confirmée par plusieurs décennies de pratique, sous leur nom pour une majorité d’entre eux (Elliott Sharp, Jean-François Pauvros, Noël Akchoté, Scott Fields, Mike Cooper, Henry Kaiser…) ou en tant que partenaires d’autres instrumentistes liés au jazz improvisée (Mary Halvorson, Jeff Parker…). Par ailleurs les premiers usent d’une guitare classique dans leur pratique de l’improvisation, tandis que la guitare électrique reste l’instrument de prédilection pour les seconds, même si l’un ou l’autre des officiants use d’une viole de gambe électrifiée (le Suédois Raoul Björkenheim), d’effets divers (Jeff Parker), voire de plusieurs guitares jouées simultanément (Henry Kaiser)… Entre nappes sonores, approches à la power trio, pratique d’arpèges, jeux aux phrasés tantôt plus jazz, tantôt plus rock expérimental, parsemés de séquences improvisées déjantés, “I never metaguitar” reste assez familier tout en cultivant la diversité, alors que “Free Classical Guitars” offre majoritairement des pratiques assez proches les unes des autres dans la mesure où pour la plupart des officiants et au-delà de leur sensibilité personnelle, des détournements sonores qu’ils opèrent ou de la mise en situation de l’instrument , Derek Bailey semble être l’inspirateur principal.
http://www.revue-et-corrigee.net/?v=chroniques&PHPSESSID=32b55e03fe1186eac55bce161a16e603

About these ads

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s