Culture Jazz review by Jean Buzelin

Daniel Levin Quartet – Organic Modernism (CF 212)
Apparemment, la musique s’appuierait sur les contrastes du genre “aérée/légère, profonde/réfléchie”. Or, elle les dépasse pour atteindre une dimension et une plénitude créatives auxquelles peu de prétendues musiques contemporaines accèdent. Loin de rechercher la modernité à tout prix à l’aide de ficelles grossières, de complications inutiles et de prétendues ruptures destinées à épater les gogos, hélas nombreux, elle ne rejette pas l’essence du jazz — donc le rythme et le swing — et sait faire fructifier un riche terreau. Lorsque le violoncelliste Daniel Levin fonde son quartette sans batterie, il y a une dizaine d’années (seul le contrebassiste a changé), il tire le meilleur parti de ses inspirations de jeunesse, en particulier les travaux d’Eric Dolphy avec Ron Carter (précisément au violoncelle), ou avec Bobby Hutcherson (vibraphone) et Freddie Hubbard (trompette). On pensera également au quintette de Chico Hamilton, qui utilisait aussi le violoncelle et fit jouer Eric Dolphy. Tout est cohérent. Ce qui lui fournit une base solide pour former ce quartette original, et dont la durée d’existence lui a permis de développer et de faire évoluer sa musique. Leur a permis… devrait-on dire, car plus de la moitié des compositions ici présentées sont collectives. Dans une mise en espace très élaborée, trompette et vibraphone interviennent avec justesse et parcimonie, et permettent à la musique, un brin sophistiquée parfois, mais dont la finesse mélodique égale la richesse harmonique, de respirer. Non concrète, mais plutôt “visuelle”, graphique, spontanément architecturée, il s’agit bien là d’une musique résolument “organique et moderne”.

Signalons par ailleurs que Matt Moran joue dans le dernier disque de Rob Brown, chroniqué par ailleurs, et que ce dernier a enregistré à plusieurs reprises avec Daniel Levin. Ce qui n’a rien d’étonnant lorsqu’on se situe dans l’exigence…
Notons enfin que ce disque est publié par l’excellent label portugais Clean Feed.
http://culturejazz.fr/spip.php?article1728

One response to “Culture Jazz review by Jean Buzelin

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s